autres articles

EPR de Flamanville : mise en service encore repoussée ! Fermeture de Fessenheim retardée...

01/06/2018 12:35
1er juin 2018 : après l'incroyable vol de 150 cadenas sur les armoires enfermant le système contrôle-commande, le chantier de l'EPR sera encore retardé à cause de 150 soudures à reprendre quasi-intégralement!!!  " et  son corollaire: la fermeture de Fessenheim, qui n'en peut plus, serait encore reportée! https://www.sortirdunucleaire.org/EPR-de-Flamanville-il-faut-stopper-la-fuite-en https://www.sortirdunucleaire.org/France-EPR-de-Flamanville-Effraction-sur-le-chantier-les-armoires-du-systeme-controle-commande-ciblees https://www.sortirdunucleaire.org/Arret-de-Fessenheim-a-nouveau-reporte-Le-vieux

Centrale de Chinon et son directeur condamnés en appel pour une quinzaine d'infractions, à quand pour Belleville et ses 46 infractions ?

29/05/2018 12:32
29 mai 2018 : EDF et le directeur de Chinon avaient été condamnés en 1ère instance. Ils ont fait appel. La cour d'appel d'Orléans confirme la condamnation : 7500 € d'amende pour EDF et 1750 € pour son directeur. sortirdunucleaire.org/Des-infractions-en-cascade-a-la-centrale

EPR, plus fort que le survol des drones, le super vol de cadenas par Patrick Samba

16/05/2018 09:22
https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/epr-plus-fort-que-le-survol-des-204190

EPR de Flamanville : 150 cadenas volés !

13/05/2018 23:17
Ce sont 150 cadenas qui ont été sciés, sectionnés ou crochetés dans le centre névralgique de l’EPR de Flamanville. Ces 150 cadenas servaient à rendre inaccessible le contenu des armoires qui renferment les matériels informatiques du contrôle-commande du réacteur nucléaire ! Lire l'article AGORAVOX

Thématiques à approfondir en matière de sûreté et de radioprotection : recommandations de l'ASN

10/05/2018 14:33
Un avis fraichement publié par l'ASN fait le point sur les thématiques à approfondir en matière de sûreté et de radioprotection. En bref : - agressions naturelles externes (séismes/inondations) ;
 - risque d’incendie dans les installations nucléaires de base (INB) ; - matériaux de la gaine du combustible nucléaire pour les réacteurs à eau sous pression ; - impact sanitaire des rayonnements ionisants ;
 - conséquences socio-économiques d’un accident nucléaire. Le détail est disponible ici, dans l'avis ASN du 4 mai publié le 23 mai (avis élaboré sur la base des travaux réalisés entre 2014 et 2017) 4 pages de recommandations !!   Par exemple, extrait de " Dans le domaine de l’impact sanitaire des rayonnements ionisants:" « les personnes résidant à proximité d’installations nucléaires posent régulièrement des questions sur une éventuelle augmentation du risque de cancer liée aux...

La première centrale nucléaire flottante en Russie

07/05/2018 16:18
3 mai 2018 - Sources : rtbf.be / independent.co.uk lire l'article - Mr Mondialisation La Russie vient de mettre à l’eau la première centrale nucléaire entièrement flottante sur le navire baptisé l’Akademik Lomonosov. L’objectif déclaré est d’approvisionner en énergie les communautés éloignées de Sibérie. Il s’agit aussi d’un choix géostratégie pour alimenter en énergie les plateformes pétrolières dans la région et ainsi développer l’extraction de ressources fossiles dans l’Océan Arctique. Certains écologistes, comme Greenpeace, n’hésitent pas à parler de « Titanic nucléaire » ou de « Tchernobyl flottant » et craignent les conséquences humaines et environnementales graves pour le monde entier en cas d’accident.    Controversé avant même d’avoir été mis à flot, le navire-centrale nucléaire Akademik Lomonosov a quitté les chantiers navals de...

Distribution d’iode sur un rayon allant jusqu’à 100 km ?

07/03/2018 18:21
Ouest France le 06/ 03 /2018. Des comprimés d’iode sont distribués préventivement aux populations vivant à proximité d’une installation nucléaire : en cas d’accident provoquant des rejets radioactifs, la prise d’iode empêche à la glande thyroïde de fixer l’iode radioactif. L’association pour le contrôle de la radioactivité de l’Ouest, l’Acro, demande que la distribution de ces comprimés soit élargie. Toutes les personnes qui vivent à moins de 10 km d’une installation nucléaire, en France, font l’objet de distribution gratuite et régulière de comprimés d’iode. En cas d’accident, la prise de ces pastilles empêchera le corps de fixer les rejets radioactifs. Le rayon de distribution fait débat. Une association, l’Acro (association pour le contrôle de la radioactivité de l’Ouest), demande à Nicolas Hulot, le ministre de la Transition écologique et solidaire, d’étendre cette distribution à un...

EPR : Problèmes en série sur des pièces fondamentales, EDF et Framatome auditionnées par l’ASN

24/02/2018 09:37
Article du reseau Sortir du nucléaire du 23 fevrier Déclaration d’un événement significatif relatif à la détection d’un écart dans la qualité de réalisation des soudures du circuit qui évacue la vapeur des générateurs de vapeur vers la turbine de l’EPR de Flamanville 3. Déclaration d’un événement significatif relatif à plusieurs écarts de fabrication sur les pompes de deux systèmes de sauvegarde. Déclaration d’un évènement significatif relatif à la détection de corrosion sur le piquage des purges des échangeurs RRI/SEC.

Nucléaire, Danger immédiat - Parution du livre de T Gadault et H Demeude le 07 02 2018

06/02/2018 19:00
5/02/18 Nucléaire: un livre met en cause la sûreté des centrales françaises, EDF dément "L'accident grave devient, non plus possible, mais probable", écrivent Thierry Gadault et Hugues Demeude dans leur livre "Nucléaire - Danger immédiat" à paraître mercredi chez Flammarion. Les auteurs indiquent que des fissures avaient été découvertes dès avant sa mise en service sur le réacteur numéro 1 de la centrale du Tricastin (Drôme) et que, "au cours de la troisième visite décennale, les études ont révélé trois fissures qui n'avaient pas été notées avant". Le Tricastin est ainsi qualifiée de "pire centrale du pays" pour un ensemble de problèmes. La centrale avait été mise provisoirement à l'arrêt l'an dernier à la suite d'une demande de l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) pour renforcer une digue jugée trop fragile au nord de l'installation. L'ouvrage indique par ailleurs que "les autorités...

EPR de Flamanville : une catastrophe industrielle

06/02/2018 18:47
Sept ans de retard et un devis qui a triplé en dix ans : le chantier de l'EPR de Flamanville a reçu vendredi la visite de Sébastien Lecornu, secrétaire d'Etat de Nicolas Hulot.  Un article sur les déboires de Flamanville.  Erwan Benezet (@erwanbenezet)| 03 février 2018.   Retour sur une décennie de galères. Article Th.B.| 19 avril 2017 2007. Le chantier est lancé. 2008. Première fissure. 2011. Mort de deux ouvriers. 2011. Fukushima et révélations alarmantes 2012. Bétonnage reporté. L'Italien ENEL lâche EDF 2014. Nouveau retard. 2015. Bouygues poursuivi pour travail au noir 2015. La cuve de tous les ennuis. 2016. Dysfonctionnements à la forge du Creusot 2017. EDF et Areva dans la tourmente.  

Areva devient Orano

04/02/2018 11:08
Areva devient Orano La nouvelle entité doit faire face à un marché du nucléaire en repli Lire l'article de 20 mnutes   Areva, les dieux sont tombés sur l’atome Alain Rémond , le 25/01/2018 à 11h11 Les choses sont compliquées pour tout le monde. Voyez l’histoire d’Areva, née en 2001 du mariage de Framatome et de la Cogema. Après une quasi-faillite en 2015, suite à plein de magouilles et de trucs pas nets, Areva doit se séparer de sa branche réacteurs (et de 6 000 salariés), qui redevient Framatome. Quant à ce qu’il reste d’Areva, pas question de continuer à s’appeler Areva, après tout ce micmac. Areva vient donc de changer de nom. Et s’appelle, désormais, Orano. Pourquoi Orano ? Attention, accrochez-vous. Orano est censé évoquer Ouranos, qui, dans la mythologie grecque, est le dieu du Ciel. Qui dit Ouranos dit Uranus. Qui dit Uranus dit uranium. Qui...

Condamnation d'un militant anti-CIGÉO

31/01/2018 11:46
ommuniqué de presse - 30 janvier 2018 Lourde condamnation d'un militant anti-CIGÉO : un pas de plus dans la criminalisation du mouvement contre l'enfouissement des déchets radioactifs Aujourd’hui, le tribunal de Bar-le-Duc a rendu son verdict concernant un militant poursuivi pour rébellion et refus de prélèvement lors de la perquisition de la Maison de la Résistance à Bure, le 20 septembre 2017. Alors que le procureur de la République avait plaidé la relaxe concernant la rébellion, le militant écope d’un mois de prison ferme. Nous dénonçons avec vigueur cette criminalisation du mouvement antinucléaire et de la lutte contre le projet Cigéo. Par cette condamnation démesurée, la "Justice" cherche-t-elle à inhiber tout un mouvement citoyen qui remet en question de grands projets comportant des risques certains (technologiques, financiers...

Des techniciens EDF s’inquiètent : « C’est incroyable qu’on n’ait pas encore fondu un cœur de réacteur »

23/01/2018 19:18
« C’est incroyable qu’on n’ait pas encore fondu un cœur de réacteur » : des techniciens EDF s’inquiètent Article de Bastamag du 23 01 2018 Les centrales nucléaires françaises sont-elle sûres ? Basta ! a rencontré des techniciens qui travaillent ou ont travaillé dans leur centre névralgique : la salle de commande, et ses dizaines de circuits, diodes ou panneaux lumineux censés avertir du moindre problème. C’est de là qu’est surveillé le bon déroulement de la fission nucléaire, et que peuvent être activées les protections et dispositifs de secours en cas d’accident. Mais les centrales s’abîment, alertent ces agents EDF. Les objectifs de rentabilité et un management absurde ont affaibli les collectifs de travail et la transmission des compétences... Ils décrivent une situation inquiétante. Salle de commande d’une centrale nucléaire française, un...

EDF : LE MYTHE DU NUCLÉAIRE SANS RISQUE, GRÂCE LA SOUS-TRAITANCE

06/01/2018 15:34
Chercheuse à l’Inserm, la sociologue de la santé Annie Thébaud-Mony se bat depuis 30 ans pour briser ce qu’elle appelle « l’invisibilité des travailleurs du nucléaire ». Elle pointe le risque accru de cancer parmi les sous-traitants de la filière. Ils encaissent la quasi-totalité de la dose annuelle de radiations reçue dans les 19 centrales nucléaires françaises. C’est le prix à payer pour les près de 30 000 sous-traitants d’EDF. Eux-mêmes se qualifient de « viande à rems », ancienne unité de mesure de la radioactivité . Si formellement, ces intervenants extérieurs ont, comme les agents d’EDF, droit au suivi médical, en pratique, leurs examens n’ont rien à voir avec ceux des statutaires. Ces derniers sont suivis une fois par an par un médecin à demeure sur le site nucléaire, alors que les sous-traitants, plus exposés aux radiations, ont droit à un rendez-vous médical par an pour les...

Exercice sécuritaire à Belleville-sur-Loire le 8 decembre 2017

07/12/2017 18:41
Exercice sécuritaire à  Belleville-sur-Loire Vendredi 8 décembre 2017, à partir de 8h, un exercice sécuritaire a eu lieu aux abords et à l’intérieur de la centrale de Belleville-sur-Loire, en commun avec les forces extérieures de gendarmerie. Il a été visible depuis l’extérieur.  

250 militants déposent plainte contre EDF et l'Etat français pour mise en danger d'autrui

03/12/2017 13:49
Nucléaire : 250 militants déposent plainte contre EDF et l'Etat français à l'initiative de Greenpeace Greenpeace est à l'initiative d'une plainte, samedi, contre l'Etat français et EDF pour "mise en danger d'autrui" afin de dénoncer "le manque de protection des installations nucléaires de l'Hexagone et les risques encourus". Greenpeace annonce dans un communiqué que 250 militants anti-nucléaire ont porté plainte, samedi 2 décembre, contre l'Etat français et EDF, pour "mise en danger de la vie d'autrui". L'ONG souhaite dénoncer "le manque de protection des installations nucléaires de l'Hexagone et les risques encourus". Ces plaintes ont été déposées à Thionville (Moselle), Lyon (Rhône), Dunkerque (Nord), Colmar (Haut-Rhin) et Bordeaux (Gironde). Pour définir son initiative, Greenpeace et d'autres associations s’appuient "sur un constat commun : le parc...

Nucléaire : Comment les habitants vivent au pied des centrales

02/12/2017 21:08
Publié le jeudi 23 novembre 2017 - VSD - Sylvie Lotiron Alors que le gouvernement vient de reculer sur ce sujet, nous avons rencontré des habitants qui résident à proximité de la centrale de Belleville-sur-Loire (Cher), placée sous surveillance renforcée depuis septembre. Les trois retraités sont venus se réchauffer aux derniers rayons du soleil en bord de Loire, face aux cheminées de la centrale. Les « deux machins » crachent leur vapeur. Ils ne les voient « même plus, depuis le temps ». De toute façon, il leur « faut bien subir ». À l’époque de la construction de la centrale, dans les années quatre-vingt, Nicole avait signé des pétitions contre son implantation. Plus tard, Mireille aurait bien vendu sa maison, mais on ne lui a proposé « pas même de quoi s’acheter une cage à lapins ». Le nucléaire, ils n’y connaissent rien. Et ne se sentent « pas...

Recours contre l'avis de l'Autorité de sûreté nucléaire : Pas de feu vert pour la cuve de l'EPR

30/11/2017 13:44
30 novembre 2017- Communiqué de presse commun du Réseau “Sortir du nucléaire", CRILAN, Greenpeace France et "Stop EPR, ni à Penly ni ailleurs"  Pas de feu vert pour la cuve de l'EPR !  Quatre associations déposent un recours contre l'avis de l'Autorité de sûreté nucléaire   Le 10 octobre 2017, l’Autorité de sûreté nucléaire a publié un avis déclarant que l’anomalie affectant la cuve de l’EPR de Flamanville n’était pas de nature à remettre en cause sa mise en service et son utilisation, en dépit de la gravité de celle-ci.  Ce jeudi 30 novembre, le Réseau “Sortir du nucléaire“, de concert avec les associations et collectifs CRILAN, Greenpeace France et "STOP EPR, ni à Penly ni ailleurs" dépose un recours devant le Conseil d’État pour remettre en cause cette décision. La complaisance du « gendarme » du nucléaire envers les industriels n’a que...

Cantrale de Cruas - des militants Greenpeace s'introduisent sur le wite

29/11/2017 16:16
Ce matin, à 6h20, une vingtaine de militant-e-s de Greenpeace France se sont introduit-e-s dans la centrale nucléaire de Cruas-Meysse, en Ardèche, pour alerter sur l’extrême vulnérabilité des piscines d’entreposage de combustible usé. Certain-e-s ont escaladé un de ces bâtiments, accolé au réacteur 4, d’autres ont laissé des empreintes de mains sur le bâtiment lui-même pour démontrer son accessibilité.          Malgré l’alerte lancée par Greenpeace France, avec la remise d’un rapport d’experts indépendants sur la sécurité nucléaire aux autorités compétentes sur le sujet, et la démonstration faite par les militant-e-s de Greenpeace à la centrale de Cattenom, il n’y a pas eu de signe d’une véritable prise en compte du problème. Les militant-e-s de Greenpeace France se sont donc à nouveau introduit-e-s dans une centrale nucléaire, cette fois ci sur le...

Festival d'Alternatives Alimentaires

20/11/2017 20:39
Festival d'Alternatives Alimentaires mercredi 15 et samedi 18 novembre  ORLEANS

Forum social mondial antinucléaire à Paris 2,3,4 novembre 2017

14/11/2017 20:04
Avec ce lien, vous trouverez  la plupart des ateliers et plénières  qui ont eu lieu  pendant ce forum ; nous étions plusieurs de la région à y avoir participé , soit pour l'organisation, soit en tant  que bénévoles et/ouparticipants .   FSMA2017_restitutions_videos.pdf (512307) ou i ci    

Loi de transition énergétique : recul inacceptable du gouvernement

09/11/2017 13:52
Communiqué de presse - 7 novembre 2017  Le gouvernement enterre les (insuffisants) objectifs de la loi de transition énergétique   Suite à une présentation de RTE qui dresse un tableau fallacieux d’une réduction de la part du nucléaire prétendument incompatible avec les objectifs climatiques, Nicolas Hulot vient d’annoncer le report de l’échéance de 2025 pour réduire la part du nucléaire. Le Réseau “Sortir du nucléaire“ dénonce une mise en scène pour justifier un renoncement inacceptable. Un recul inacceptable du gouvernement En enterrant l’échéance de 2025 pour la réduction de la part du nucléaire, Nicolas Hulot a effectué un renoncement inacceptable. Sous couvert de « réalisme », le gouvernement cherche à dissimuler une absence de volonté de s’interposer face à EDF ! Une instrumentalisation fallacieuse de la...

En marche vers le crime nucléaire- sur Mediapart

19/10/2017 22:00
  PAR JEAN-MARIE MATAGNE   Dans leur longue marche vers la mise en service de l’EPR de Flamanville, EDF et le gouvernement viennent de franchir une étape décisive, avec la bénédiction du Conseil d’Etat en date du 16 octobre. Chacun sait aujourd’hui que l’EPR n’est pas seulement un gouffre financier, un modèle de gabegie, d’incurie, de tromperies, de dissimulations et de détournements, mais encore une aberration technologique, un condensé de malfaçons, et la plus belle promesse de catastrophe nucléaire civile, dont Fukushima n’a pas suffi à détourner la folie des dirigeants français. Un seul homme semble encore l’ignorer, mais à lui seul il va sauver l’EPR du néant. C'est le chef de l’Etat, le chef de chez les chefs. Il est en marche, il arrive, et le Conseil d’Etat vient de lui dégager la voie. Voici pourquoi et comment. Le 12 décembre 2005, un arrêté...

Risque de perte d'eau sur 29 réacteurs

16/10/2017 20:13
.L’ASN classe au niveau 2 de l’échelle INES un événement significatif pour la sûreté relatif à un risque de perte de la source froide pour les réacteurs des centrales nucléaires de Belleville-sur-Loire, Cattenom, Chinon, Cruas, Dampierre-en-Burly, Golfech, Nogent-sur-Seine, Paluel, Saint-Alban et Saint-Laurent-des-Eaux. 29 réacteurs de 900 MWe et de 1 300 MWe sont concernés par cet événement. La source froide des réacteurs pourrait en effet être perdue du fait de l’indisponibilité des pompes du circuit d’eau brute secourue (SEC[2]) des réacteurs résultant de l’inondation interne due à une rupture, en cas de séisme, de tuyauteries des systèmes d’alimentation en eau du réseau de protection contre l’incendie (circuit JPP) et de filtration d’eau brute (circuit SFI ou CFI). L’insuffisance de résistance au séisme d’une tuyauterie JPP a été initialement détectée...

A propos de l'EPR : dossier

14/10/2017 20:23
  16 articles et communiqués sur l'enjeu de la mise en service de l'EPR de FLamanville et l'acier défectueux du couvercle de la cuve :  Lettre ouverte au président de la république -  Collectif Anti-Nucléaire Ouest Mr Emmanuel MACRON, président de la république française, Mr Edouard PHILIPPE, premier ministre, Mr Nicolas HULOT, ministre de la transition écologique et solidaire, Mme Agnès BUZYN, ministre de la santé et des solidarité, s/c Mr Jean-Marc SABATHE, préfet de la Manche à St-Lô Le chantier de l’EPR de Flamanville est désastreux tant du point de vue démocratique et moral, qu’industriel, financier et commercial mais aussi écologique. Désastreux du point de vue démocratique Dès 2005, la Commission Particulière du Débat Public s’interrogeait sur la pertinence de poursuivre le débat public sur la construction de l’EPR de Flamanville puisque le...

Validation de la cuve défectueuse du réacteur EPR

12/10/2017 20:19
Publié le 11 octobre 2017 -  www.observatoire-du-nucleaire.org L’Autorité de "sûreté" nucléaire s’est soumise à EDF - La Justice peut encore éviter son humiliation par EDF et l’ASN Comme l’a prévu de longue date l’Observatoire du nucléaire, l’Autorité de "sûreté" nucléaire (ASN) s’est finalement soumise aux exigences d’EDF et a validé l’utilisation de la cuve du réacteur EPR en construction à Flamanville (Manche) alors que cette dernière présente de graves malfaçons.   Outre la caractère totalement irresponsable (et même criminel) de cette décision, il s’agit aussi d’une leçon donnée aux organisations pseudo écologistes qui accréditent de façon ridicule le mythe d’une ASN "intransigeante" et "indépendante", et qui participent même à de courtoises entrevues au lieu de se battre bec et ongle contre l’industrie nucléaire et ses séides et cautions comme l’est...

Feu d'artifice à la centrale de Cattenom par des militants de Greenpeace

12/10/2017 20:18
Plusieurs militants de l'association Greenpeace France se sont introduits jeudi 12 octobre vers 5h30 du matin à l'intérieur du périmètre de la centrale nucléaire de Cattenom, en Moselle. Les militants ont allumé un feu d'artifice à proximité de la piscine d'entreposage du combustible usé, pour "dénoncer la fragilité et l'accessibilité de ces bâtiments pourtant chargés de radioactivité".  "Le feu d'artifice a duré pendant 2 minutes et 30 secondes", a précisé sur franceinfo Yannick Rousselet, chargé de campagne nucléaire chez Greenpeace. Les gendarmes sont intervenus et ont arrêté les militants. Cette action coup de poing fait suite à la publication mardi 10 octobre d'un rapport de Greenpeace France sur la sécurité nucléaire. Il pointe du doigt  l'extrême fragilité des piscines de combustible qui sont mal protégées face...

Risque terroriste : des failles dans la sécurité des centrales nucléaires

11/10/2017 20:10
10 octobre 2017. Durant dix-huit mois, Greenpeace a fait travailler des experts internationaux sur la protection de notre parc nucléaire face au risque terroriste. Les conclusions sont inquiétantes. Ils sont sept. Sept experts des questions nucléaires et du terrorisme, mandatés par l'ONG de défense de l'environnement Greenpeace pour échafauder les pires scénarios d'attaques sur nos 19 centrales nucléaires. Objectif : identifier les failles de sécurité, et alerter les pouvoirs publics et EDF, l'exploitant de notre parc nucléaire, sur le danger que cela représente. Sauf que les conclusions du rapport sont tellement alarmistes que les experts et Greenpeace, pourtant rompus aux hypothèses les plus inquiétantes, ont décidé de ne rendre publique ce mardi matin qu'une version « light », expurgée des informations les plus sensibles. « Il s'agit d'alerter l'opinion et les pouvoirs...

L’ASN demande l’arrêt de la centrale du Tricastin

30/09/2017 20:56
LE MONDE -  28.09.2017   L’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a annoncé, jeudi 28 septembre, avoir exigé d’EDF l’arrêt, « dans les délais les plus courts », des quatre réacteurs du Tricastin (Drôme). Motif invoqué pour cet arrêt provisoire : les risques d’inondation de la centrale située non loin du Rhône. Le « gendarme du nucléaire » précise que sa décision intervient après la déclaration, en août, d’un « événement significatif pour la sûreté » par EDF. L’opérateur de cette centrale, l’une des plus anciennes du parc français, jugeait qu’en cas de séisme, il existait un risque de rupture d’une partie de la digue du canal de Donzère-Mondragon protégeant le site. Un risque relevé il y a déjà dix ans… L’ASN souligne que « l’inondation pourrait conduire à un accident de fusion du combustible nucléaire des quatre réacteurs et...

601 écarts de conformité sur 12 réacteurs en France

20/09/2017 20:27
Revue des dossiers de fabrication de douze réacteurs par l'ASN EDF a transmis, à partir de juillet 2017, les bilans de la revue des dossiers de fabrication de douze réacteurs (Chooz B2, Paluel 4, Saint-Laurent-des-Eaux B2, Penly 1, Cruas 3, Dampierre 3, Belleville 2, Tricastin 3, Chinon B3, Nogent 1, Gravelines 2 et Bugey 3) dont le redémarrage, à la suite d’un arrêt pour renouvellement du combustible, est prévu entre septembre et novembre 2017.  A ce stade, cette revue a conduit à la détection de 601 écarts de conformité. L’ASN analyse les bilans transmis par EDF avant le redémarrage de ces réacteurs, soumis à son autorisation. (Cette revue étendue a pour objectif de détecter tout élément constituant un écart, soit par rapport aux exigences du référentiel technique choisi par le fabricant ou aux exigences internes à l’usine, soit aux exigences contractuelles ou réglementaires...

Grand Carénage : lancement d’une instance régionale de concertation et de coordination

26/08/2017 22:07
Publié le 25/08/2017 sur le site EDF   Entourés du Secrétaire régional aux affaires régionales (SGAR) du Centre-Val de Loire, Claude Fleutiaux, du Président du Conseil régional, François Bonneau, et du Président régional de la CCI, Antoine Bonneville, EDF a présenté mercredi 23 août dans les locaux de la centrale de Belleville-sur-Loire (Cher) les enjeux du Programme « Grand Carénage » devant une cinquantaine d’acteurs régionaux et locaux du développement économique du Centre-Val de Loire. A la tribune, de gauche à droite : Antoine Bonneville, Claude Fleutiaux, François Bonneau et les représentants d’EDF Jean-Paul Combémorel (délégué régional) et Jean-Marie Boursier (directeur de la centrale de Belleville). Le « Grand Carénage » des centrales nucléaires d’EDF est un programme industriel national qui porte sur des investissements et des travaux de...

Fuite en avant de la recapitalisation d’Areva

29/07/2017 20:29
Fuite en avant de la recapitalisation d’Areva 28 juil. 2017 Par Les invités de Mediapart Blog : Le blog de Les invités de Mediapart D'ici à la fin du mois, l'État est censé réinjecter encore 2,5 milliards d'euros dans Areva, alors même qu'il ne cesse de couper dans d'autres budgets (aides au logement, aide au développement...), le Réseau "Sortir du nucléaire" dénonce cette situation.   Nous ne voulons pas remplir le tonneau percé des Danaïdes ! 4,5 milliards d’euros : c’est le montant des économies que le gouvernement prétend réaliser sur le budget de l’État… Et c’est aussi la somme qu’il doit consacrer à la recapitalisation des différentes entités d’Areva cette année. Le 12 juillet, l’État a injecté 2 milliards d’euros au capital d’Areva SA. Il doit encore abonder NewCo, le « Nouvel Areva », de 2,5 milliards d’ici fin juillet. Il faut...

Les Burlesques du 11 au 13 août 2017

21/07/2017 21:02
Les Burlesques du 11 au 13 août   La lutte pour empêcher l'implantation du centre d'enfouissement de déchets radioactifs à Bure continue de plus belle ! Surtout que - une fois n'est pas coutume - l'IRSN (Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire) donne raison aux opposants : https://sortirdunucleaire.org/CIGEO-Bure-l-Institut-de-Radioprotection-et-de   et le Néolithique vient embarrasser sérieusement l'ANDRA (Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs) Edition de Bar-Le-Duc | Un site archéologique sur Cigéo !    

Coup de gueule de Bruno Lemaire contre Areva

14/07/2017 20:31
Bruno Le Maire s'en prend à l'ancienne direction d'Areva (video) MERCREDI 12 JUILLET 2017 Ils étaient très attendus. Bruno Le Maire, ministre de l’Economie et des finances, et Gérald Darmanin, ministre de l’action et des comptes publics étaient auditionnés, ce mercredi, par la commission des finances du Sénat.  ... Interrogé sur la recapitalisation d’Areva, Bruno Le Maire s’en est violemment pris à l’ancienne direction du groupe, avant que Philippe Varin ne devienne président du conseil de surveillance du groupe en 2015. La gestion d’Areva était alors « un véritable scandale républicain. Ce n’est même pas de la mauvaise gestion, c’est de la dissimulation systématique et je trouve cela propre révoltant (…) je me permets de taper du poing sur la table car je n’accepterai pas que les deniers publics soient aussi mal gérés (…) ce qu’il s’est passé sur Areva et...

Une figure de la Polynésie, spécialiste des conséquences des essais nucléaires : Bruno Barillot

09/06/2017 21:28
Bruno Barillot, qui avait lutté contre les essais nucléaires, est décédé 29 mars 2017 Bruno Barillot, chercheur et ardent opposant aux essais nucléaires, est décédé samedi 25 mars à l’hôpital du Taaone, à Papeete, en Polynésie française, des suites d’une longue maladie. Il aurait eu 77 ans le 9 avril prochain. Bruno Barillot, originaire de Lyon, était un prêtre catholique. Dans les années 60 et jusque dans les années 90, la France procède à 210 essais nucléaires. Alors en fonction au sein du clergé, Bruno Barillot interpelle l’église à ce sujet mais il n’est pas entendu. Ses convictions ne sont alors plus en adéquation avec son sacerdoce, il décide de démissionner et de débuter des recherches sur les essais nucléaires français. Après plusieurs années au sein d’organisations anti-nucléaires, il arrive en Polynésie dans les années 90 en tant que journaliste à...

Les incidents à la centrale de Belleville sur Loire

29/05/2017 22:53
  Les incidents à la centrale de Belleville sur Loire L'unité de production n°2 de la centrale de Belleville-sur-Loire a été reconnectée au réseau électrique dans la nuit du 1er au 2 avril. Elle avait été mise à l’arrêt le samedi 1er avril à 18h, suite au déclenchement de la turbine lors d’un essai périodique. Cette mise à l'arrêt a permis d'effectuer un diagnostic précis et de réaliser des essais pour s’assurer de la disponibilité des circuits. Le vendredi 31 mars 2017, l'unité de production n°1 de la centrale de Belleville-sur-Loire a été reconnectée au réseau électrique dans la soirée.  Elle avait été mise à l’arrêt dans la nuit du 30 au 31 mars conformément aux procédures d'exploitation, suite à la détection d’un dysfonctionnement sur un matériel lors d’un essai programmé. Le  14  mars  2017,  conformément  aux  mesures ...

57e anniversaire des essais nucléaires de Reggane

07/05/2017 19:36
La Ligue algérienne pour la défense des droits de l'Homme (Laddh) compte saisir la cour pénale internationale de La Haye pour crimes contre l'humanité commis par l'état français à Reggane, au sud de l'Algérie. A la veille du 57e anniversaire de la commémoration des essais nucléaires commis par la France le 13 février 1960, le secrétaire national de la Laddh (Ligue Algérienne pour la Défense des Droits de l'Homme), Houari Kaddour, a annoncé dans un communiqué rendu public, hier, que son organisation «déposera plainte contre la France pour crimes commis contre l'humanité», pour toutes les conséquences des essais nucléaires et pour son mépris face à toutes les maladies endurées par les Algériens. L'explosion de Reggane, jugée comme la plus grande et la plus dangereuse des essais nucléaires, est l'équivalent de trois bombes d'Hiroshima. La Laddh tente d'alerter l'opinion publique...

Bure : le projet remis en question par des scientifiques

18/04/2017 20:43
Stockage de déchets nucléaires à Bure : le projet remis en question par des scientifiques Franceinfo – France Télévisions - publié le13/04/2017 | 18:59   Sans uranium, il n'y aurait pas de centrale nucléaire. Ce métal radioactif que l'on trouve sous terre est utilisé pour produire notre électricité. Si 96% du combustible usé est réutilisé, il reste des déchets non recyclables et dangereux pour l'environnement. À Bure (Meuse), le projet d'enfouissement de déchets nucléaires Cigéo devrait commencer en 2035. Le principe : emprisonner les déchets dans du verre en fusion, les couler dans des cylindres en acier inoxydable et les entreposer dans des galeries à 500 mètres sous terre. Des risques d'explosion Pour certains scientifiques, les déchets entreposés à Bure pourraient produire une énorme quantité d'hydrogène, un gaz explosif. "On a cumulé des facteurs de risque...

Nucléaire : accidents sur les sites d'enfouissement de déchets

18/04/2017 20:41
France Info revient sur les différents accidents qui se sont déroulés sur les différents sites mondiaux d'enfouissement de déchets radioactifs. Franceinfo - France Télévisions - publié le 14/04/2017 | 12:09   Les pionniers en matière d'enfouissement nucléaire sont les Allemands. Dans les années 1960, ils ont entreposé 126 000 fûts de déchets radioactifs sous terre sur ce site. La ville d'Arre en Basse-Saxe en paie les conséquences aujourd'hui. Une ancienne mine de sel désaffectée se fissure et l'eau s'infiltre sur toute l'installation. "Les habitants ont toujours cru que c'était une mine expérimentale pour faire des recherches, que les déchets pouvaient être retirés. Mais en fait, c'était une couverture pour un stockage définitif", explique Heinke Wiegel, de l'initiative citoyenne de Asse. Le site est condamné depuis 2010. Les autorités...

Révélations sur Creusot Loire - EDF et Areva étaient au courant, dès 2005, de sérieux problèmes dans la fabrication de la cuve de Flamanville

02/04/2017 20:17
Cuve de Flamanville, l'incroyable légèreté d'Areva et EDF La forge du Creusot est dans le collimateur de l'industrie nucléaire pour avoir fabriqué des pièces douteuses. Des documents prouvent qu'EDF et Areva étaient alertées dès 2005. Enquête Secrets d'Info de Sylvain Tronchet. Jamais l'industrie nucléaire française n'avait connu un tel scandale. Et cette affaire qui remet en cause toute la chaîne de contrôle d'une filière déjà ébranlée par la catastrophe de Fukushima. La forge du Creusot a fourni des pièces non conformes à la réglementation à plusieurs centrales. Parmi elles, la cuve de l'EPR de Flamanville qui attend toujours d'être validée par l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN). Pourtant, deux documents obtenus par France Inter, et plusieurs témoignages démontrent qu'EDF et Areva avaient été alertées dès 2005 des dysfonctionnements de cette usine. Malgré cela, les deux industriels...

Essais nucléaires : 12 vétérans irradiés obtiennent le droit à être indemnisés

22/03/2017 23:01
Douze vétérans irradiés lors des essais nucléaires français dans le Sahara algérien et en Polynésie française dans les années 1960-90 ont obtenu mercredi auprès de la cour administrative d'appel de Nantes le droit d'être indemnisés par l'État, a-t-on appris de sources concordantes. Par AFP, avec GS Publié le 16/03/2017 à 08:24 Mis à jour le 16/03/2017 à 08:29   Dans neuf cas, les juges nantais ont confirmé les jugements rendus par le tribunal administratif de Rennes, contre lesquels le ministère de la Défense avait interjeté appel. Dans trois autres cas, les juges ont annulé les décisions de première instance et enjoint au ministère de présenter des "propositions d'indemnisations des préjudices subis" aux vétérans ou à leurs ayants droits, a indiqué la cour à l'AFP. L'avocate des vétérans, Cécile Labrunie, a salué "des décisions très importantes",...

La farce cachée du nucléaire : Exclusif - Révélations sur l’état réel des centrales nucléaires et les mensonges d’EDF

15/03/2017 23:45
  La farce cachée du nucléaire Yasnost’Editions, Réseau "Sortir du nucléaire" 250 pages, format A4, mars 2017 Le Réseau "Sortir du nucléaire" révèle des documents internes à EDF qui dévoilent l’état réel des centrales nucléaires françaises et les mensonges de l’exploitant. Le Réseau "Sortir du nucléaire" édite un livre édifiant qui révèle les arcanes de l’industrie atomique, dévoile les mensonges d’EDF et l’état réel des centrales nucléaires françaises. Par des faits concrets et précis, s’appuyant sur des documents internes d’EDF qui n’ont encore jamais été dévoilés, l’auteur, qui écrit sous le pseudonyme de Nozomi Shihiro démontre ainsi que la transparence psalmodiée à l’envi par l’électricien national n’est en réalité que poudre aux yeux. Et il est bien placé pour le savoir ! Issu du cœur de la machine EDF, ayant une longue expérience du milieu, il nous livre ses...

La farce cachée du nucléaire : Révélations sur l’état réel des centrales nucléaires et les mensonges d’EDF

12/03/2017 20:56
Exclusif - Révélations sur l’état réel des centrales nucléaires et les mensonges d’EDF - "La farce cachée du nucléaire"   La farce cachée du nucléaire Yasnost’Editions, Réseau "Sortir du nucléaire" 250 pages, format A4, mars 2017 Le Réseau "Sortir du nucléaire" révèle des documents internes à EDF qui dévoilent l’état réel des centrales nucléaires françaises et les mensonges de l’exploitant. Le Réseau "Sortir du nucléaire" édite un livre édifiant qui révèle les arcanes de l’industrie atomique, dévoile les mensonges d’EDF et l’état réel des centrales nucléaires françaises. Par des faits concrets et précis, s’appuyant sur des documents internes d’EDF qui n’ont encore jamais été dévoilés, l’auteur, qui écrit sous le pseudonyme de Nozomi Shihiro démontre ainsi que la transparence psalmodiée à l’envi par l’électricien national n’est en réalité que poudre aux yeux. Et il est bien...

La Hague. Pollution au plutonium

03/03/2017 22:07
Une pollution au plutonium autour du site nucléaire d'Areva La Hague Les échantillons avaient été prélevés par les membres de l'ACRO. L'association révèle ce jeudi 2 mars 2017 une pollution au plutonium situées autour du site nucléaire de La Hague (Manche).    Le 02 mars 2017 à 17:53 - La Manche libre Après une pollution à l'américium, une substance radioactive, sur des terrains autour du site d'Areva La Hague (Manche), du plutonium a été détecté par l'Association pour le contrôle de la radioactivité dans l'Ouest (ACRO), qui vient de le révéler jeudi 2 mars 2017 Du plutonium a été détecté sur des terres au Nord-Ouest de l'usine Areva de la Hague (Manche), révèle ce jeudi 2 mars 2017 l'Association pour le contrôle de la radioactivité dans l'Ouest (ACRO). Une information confirmée par Areva qui précise que la présence de cette substance radioactive...

La facture du nucléaire met les comptes d'EDF sous haute tension

21/02/2017 21:46
Par Jean-Christophe Féraud — 14 février 2017 à 17:24   Un militant de Greenpeace milite pour la sortie du nucléaire devant le siège d'EDF, à Paris le 14 février. Photo Eric Piermont. AFP   L'électricien a vu ses résultats financiers se dégrader en 2016, et 2017 sera encore plus «difficile». Le patron d'EDF promet «le rebond» pour l'année suivante. Mais Greenpeace pointe l'asphyxie financière du chef de file du nucléaire français. La facture du nucléaire met les comptes d'EDF sous haute tension  Libération - Energie «La faillite d'EDF c'est par ici», «Sortez du nucléaire !» : parcours fléché et slogans antinucléaires de rigueur, une trentaine de militants de Greenpeace en gilet de chantier jaune fluo s'étaient invités ce mardi matin devant le siège parisien de l'électricien, rue de Wagram, bien décidés à se faire entendre pour la présentation des...

Cellule de crise - De Paris à Fukushima, les secrets d'une catastrophe

21/02/2017 20:48
Cellule de crise - De Paris à Fukushima, les secrets d'une catastrophe Retour sur la catastrophe nucléaire de Fukushima, survenue le 11 mars 2011 au Japon, dont les conséquences humaines, industrielles et environnementales se font encore sentir. Le programme : L'émission Cellule de crise invite le téléspectateur à revivre, comme s'il y était, les moments les plus haletants de notre histoire récente. Tout le dénouement de la catastrophe et les réactions à Paris... Dommage que le point sur la situation aujourd'hui soit si peu developpé. Pour ne pas ternir l'image du nucléaire ? Il reste 6 jours (jusqu'à dimanche 19 février) pour voir l'emission sur Pluzz2

Independance de l'ASN ?

18/02/2017 19:32
Pourquoi il est impératif de renforcer l’Autorité de Sûreté Nucléaire un article de Corinne Lepage du 14 01 2017   Il est plus que temps que les moyens juridiques et financiers de l’autorité de sûreté nucléaire soient renforcés, son indépendance réellement assurée et que tous les Français comprennent l’impérieuse nécessité qu’il y a à soutenir cette indépendance. On ne peut être que très inquiet des pressions croissantes auxquelles l’ASN risque d’être soumise. En effet, la quasi survie de la filière nucléaire française, EDF et Areva, dépend de la décision qui devra être prise sur les cuves de Flamanville. Ainsi, la décision que la Commission européenne vient de rendre présentée par la filière comme un grand succès n’est qu’une position d’attente. Elle autorise un prêt de 3,3 milliards à Areva par l’État en attendant que puissent aboutir les opérations de concentration d’EDF. Or,...

Démantèlement des centrales nucléaires : à quel coût et sur quelle durée ?

17/02/2017 18:50
Démantèlement des centrales nucléaires : à quel coût et sur quelle durée ? le 13 02 2017 - Vie publique .fr La mission d’information de l’Assemblée nationale sur la faisabilité technique et financière du démantèlement des installations nucléaires de base a rendu public son rapport le 1er février 2017. Le parc nucléaire français se compose des 58 réacteurs en activité, et de neuf réacteurs anciens, déjà en cours de démantèlement. Une sous-évaluation des charges et de la complexité du démantèlement Pour le démantèlement des centrales nucléaires, EDF prévoit des économies d’échelle du fait de la standardisation de son parc, à partir d’une extrapolation de démantèlement tirée de la centrale de Dampierre. La facture totale du démantèlement est estimée par EDF à 60 milliards d’euros, dont environ 26 milliards pour la “déconstruction” des centrales et 29 milliards pour la gestion à...

2 606 travailleurs du nucléaire victimes d'une radioactivité supérieure à 5 mSv en 2015

11/02/2017 21:44
2 606 travailleurs utilisant des matières nucléaires ont reçu une dose radioactive supérieure à 5 mSv en 2015 en France. Le bilan publié hier (6 septembre 2016) par l'IRSN précise que 14 138 ont été victimes d'une dose supérieure à 1 mSv.  2 travailleurs ont même été victimes d'une contamination radioactive supérieure à 20 mSv et un autre a dépassé les 500mSv. La dose collective externe radioactive délétère que les salarié-es ont subie est en augmentation par rapport à 2014. Areva et EDF sont en tête de ce sinistre podium. Lire l'article complet de Coordination-antinucleaire-sudest du 7 septembre 2016

Communication et éléments de langage d'EDF et Areva - Analyse

11/02/2017 20:15
L’industrie nucléaire communique avec discrétion. Quand elle s’adresse au plus grand nombre, c’est au prix d’un travail de mise en forme soigné. Petit tour d’horizon des méthodes, des éléments de langage et des biais, qui permettent au lobby de l’atome de mieux nous vendre son électricité, ses centrales...et ses déchets.   lire l'article de Julien Baldassarra
Objets: 101 - 150 Sur 229
<< 1 | 2 | 3 | 4 | 5 >>

Fessenheim 26 avril 2015