autres articles

JO de Tokyo et radioactivité

24/03/2020 12:50
Les Jeux olympiques ont été annulés aujourd'hui 24 03 2020 La flamme olympique débutera son parcours non loin du site de Fukushima Daï-ichi... Les mesures effectuées sur les sols autour du Stade Azuma Fukushima ont révélé une contamination allant jusqu'à 6176 Bq/kg... Il faut savoir qu’à Tokyo aussi de nombreux « hot spots » radioactifs existent. Au vu des risques pour la santé encourus au Japon, nous vous demandons de faire vérifier par des scientifiques indépendants les doses de radioactivité présentes dans les localités concernées par les Jeux Olympiques et d’en tirer les conséquences qui s’imposeront.

Construction du futur parc nucléaire : la PPE confirme les signes avant-coureurs

15/03/2020 15:56
Malgré l’évolution de l’environnement industriel – la France a perdu son assise en matière de sidérurgie, de métallurgie, de production d’équipements stratégiques – et le développement des solutions renouvelables, la programmation pluriannuelle de l’énergie présentée mi-janvier dernier annonce la relance d’un programme de construction de trois paires d’EPR à partir de 2021. Un parc nucléaire vieillissant Un programme de renouvellement mené depuis plusieurs années Trois hypothèses d’usage sont généralement avancées : la construction de nouveaux EPR dans la foulée de celui de Flamanville (1 650 MWe), dont le démarrage est prévu pour 2022 ; la préparation des chantiers de prolongation d’exploitation des centrales ; le besoin d’espace pour les chantiers de démantèlement des centrales en fin de vie. Les annonces formulées dans la PPE ne laissent plus...

Impact sanitaire de Fukushima : une désinformation suspecte

13/03/2020 15:24
La désinformaton prend de l'ampleur sur le net... En matière de radioprotection, si les normes internationales ont décrété que le risque pour la santé est proportionnel à la dose reçue, la Commission internationale de protection radiologique (CIPR) conclut néanmoins que « toute dose de rayonnement comporte un risque cancérigène et génétique » et qu’« il n’y a pas de seuil de dose en dessous duquel il n’y a aucun effet ». Relayée par des personnes comme Jean-Marc Jancovici ou Le Réveilleur, l’affirmation « zéro mort à cause de la radioactivité à Fukushima » est une fausse information. Qui plus est, parce neuf ans après les multiples rejets radioactifs dans l’environnement, la situation au Japon n’est toujours pas stabilisée. Lire l'article complet

Allemagne : trois contre-vérités sur la sortie du nucléaire

13/03/2020 15:08
Article de Bernard Laponche -  Le 12 mars 2020 - journaldelenergie.com – Non, le production d’électricité à partir du charbon et du lignite n’a pas augmenté en Allemagne du fait de la sortie du nucléaire, au contraire, elle a décru, tout comme la production à partir de l’ensemble des combustibles fossiles. – Oui, la production d’origine renouvelable a plus que compensé, et de loin, la baisse de la production d’origine nucléaire. – Non, l’Allemagne n’a pas été importateur net d’électricité de la France. Bien au contraire, les échanges d’électricité se font en sa faveur depuis 2013. Lire l'article très complet.

Journée d’action contre les JO radioactifs de Tokyo - 26 février 2020 LAUSANNE

02/03/2020 15:57
Événement international - Rassemblement devant le CIO de Lausanne en Suisse Le mercredi 26 février 2020, une cinquantaine de personnes se sont rassemblées devant le CIO (Comité international olympique) à Lausanne en Suisse, afin de dénoncer la tenue des JO cet été au Japon alors même que les conséquences sanitaires et sociales de l’accident de Fukushima continuent à se déployer. Lue devant les cinq anneaux emblématiques des JO, la déclaration solennelle a ensuite été officiellement remise au président du CIO, Thomas Bach. "Aujourd’hui, des citoyens et citoyennes de plusieurs pays et associations se sont rassemblés afin de contester l’organisation des prochains Jeux Olympiques de Tokyo, dont la tenue à l’été 2020 est de toute évidence inappropriée. L’accident nucléaire de Fukushima n’est pas terminé et le Japon fait toujours l’objet d’une déclaration d’urgence nucléaire...

CHERNOBYL, une pseudo-fiction perverse : de l'usage de manipulations de la chronologie, des faits, de la science… et des émotions

10/02/2020 18:42
30 juil. 2019 - Par Yves Lenoir Une analyse très très fouillée de la série CHERNOBYL, remet en cause beaucoup d'éléments qui laisseraient à penser que le réalisateur s'est attaché à reproduire avec vérité les faits... à lire ici Yves Lenoir, ingénieur de recherche à l’Ecole des Mines de Paris (1971-2010), membre  du groupe interministériel d’évaluation des options techniques pour les déchets radioactifs (1974-1975). Expert du Gouvernement de Basse-Saxe pour l’évaluation du projet d’usine de retraitement et de stockage de déchets de Gorleben (1978-1979), Membre des Amis de la Terre (1974-1981), Membre du bureau de Greenpeace en France (1984-1987), Membre du GSIEN (Association créée en 1975 par Monique Sené à la suite de l’«Appel des 400» physiciens opposés au programme nucléaire). Fondateur du Comité de liaison Tchernobyl (1988-1991), Membre de la mission Rivasi sur les déchets...

Climat et nucléaire, concurrence des catastrophismes

06/02/2020 14:45
Deux risques catastrophiques menacent le vivant et sollicitent notre engagement. Mais, si un nombre croissant de personnes se mobilisent pour « sauver le climat et la planète », ce n’est pas le cas pour l’arrêt du nucléaire. Est-ce justifié ? Tout se passe comme si le risque climatique est utilisé pour faire écran au risque nucléaire…. Manifestations pour le climat, grèves des élèves, communiqués d’ONG, etc, il apparaît que la population, et en particulier parmi les jeunes, est de plus en plus sensible aux conséquences du bouleversement climatique attribué aux activités humaines, qui dès maintenant serait responsable d’une augmentation de la température moyenne de 1°, et de désordres climatiques inquiétants. D’après le GIEC*, dans les conditions actuelles, cette température pourrait s’accroître encore plus vite, de quelques degrés d’ici quelques dizaines d’années...

BOMBES AVEC L'URANIUM APPAUVRI - 20 ans après l'agression de l'OTAN : L'ÉPIDÉMIE DE CANCER menace la Serbie

18/01/2020 18:21
AVERTISSEMENT DRAMATIQUE D'EXPERTS : L'ÉPIDÉMIE DE CANCER menace la Serbie en 2019 ! La guerre du Kosovo a eu lieu du 6 mars 1998 au 10 juin 1999 sur le territoire de la République fédérale de Yougoslavie, opposant l'armée yougoslave à l'armée de libération du Kosovo et l'Organisation du traité de l'Atlantique nord (OTAN). (Source wikipedia)                         https://www.telegraf.rs/english/2374290-dramatic-warning-of-experts-cancer-epidemic-threaten-serbia-in-2019   THESE ARE THE PLACES IN SERBIA WHERE BOMBS WITH IMPOVERISHED URANIUM FELL: NATO map reveals the exact locations from the 1999 attack ! CE SONT LES LIEUX EN SERBIE où LES BOMBES AVEC L'URANIUM APPAUVRI SONT TOMBÉES : La carte de l'OTAN révèle les emplacements exacts de l'attaque de 1999 ! La raison en est l'uranium appauvri qui...

Billes de césium disséminées jusqu'à 450 km du lieu de l’explosion de Fukushima

01/01/2020 20:32
https://japosphere.blogs.liberation.fr/2018/03/07/billes-de-cesium-fukushima-incertitude-scientifique-contre-certitude-politique/ BlogdeFukushima - vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=L4PSTreVZOw Des billes de césium radioactif ont été retrouvées dans des rivières de Fukushima ! De quelques micromètres de diamètre, elles proviennent des explosions des centrales de Fukushima et ne se dissolvent pas dans l'eau, contrairement à ce qu'on pensait du césium jusqu'à présent. Portées par l'eau, elles finiront dans la mer et dans les estomacs, voire dans les poumons pour celles portées par le vent. Alors que la zone d'évacuation autour de la centrale est en train d'être abolie par les autorités, des billes de césium en provenance de la centrale nucléaire de Fukushima disséminées à 450 km des lieux de l’explosion, ont été retrouvées dans les cours d'eau. Des billes de césium dans les filtres...

Le nucléaire, une option de plus en plus fumeuse contre le réchauffement

18/12/2019 23:05
Trop cher, trop lent… l’atome ne fait plus le poids face aux énergies renouvelables pour lutter contre l’urgence climatique, selon le rapport Mycle Schneider 2019 Par Coralie Schaub — 17 décembre 2019 à 20:26 — www.liberation.fr Jean-Bernard Lévy, le PDG d’EDF, a beau répéter à tout va que le nucléaire est une «énergie neutre en carbone», qui joue «pleinement son rôle dans la lutte contre le changement climatique». Le président Macron a beau faire le VRP de l’atome à Bruxelles, en le présentant comme une énergie «verte» et en faisant en sorte qu’elle soit reconnue par l’UE comme un moyen d’atteindre la neutralité carbone d’ici 2050. Rien n’y fait : non, l’énergie nucléaire n’est pas la panacée pour lutter contre le changement climatique. C’est l’une des principales conclusions de l’édition 2019 du World Nuclear Industry Status Report, présenté mardi à...

Défaut de fabrication des pastilles de MOX et défaut dans les crayons de combustibles

21/11/2019 12:26
Encore une anomalie révélée : trop de plutonium et une réaction nucléaire pas homogène, 22 réacteurs concernés dont DAMPIERRE Blayais, Chinon, Dampierre, Gravelines, Saint-Laurent et Tricastin : ces 22 réacteurs sont concernés par les mêmes problèmes. Les pastilles de MOX, ce combustible mélange d’uranium et de plutonium fabriqué par Orano, contiennent trop de plutonium. Mais qui plus est, dans les crayons où sont mises ces pastilles, la réaction nucléaire est plus forte à certains endroits qu’à d’autres : il y a un défaut dans leur conception, dont Framatome est responsable. Ce qui crée de sérieux risques de déformation des matériaux mais aussi de fusion du combustible. En savoir plus: www.sortirdunucleaire.org/France-Anomalie-generique-des-crayons-de-combustible-MOX-mal-concus-et-des-pastilles-non-conformes

Autour de la centrale nucléaire de Chinon, la com com envisage de déclasser 137 ha de terres "naturelles" pour en faire une "zone à urbanisation différée" au profit du CNPE !

15/11/2019 14:50
La Confédération paysanne de Touraine s'indigne et appelle à participer à la consultation publique indre-et-loire.confederationpaysanne.fr/actu.php?id=9414&PHPSESSID=ca23drg4ket9qnuath9c73e3c4   et les militants antinucléaires appellent à un rassemblement le samedi 30 novembre:    

Tremblement de terre : la centrale de Cruas est à l'arrêt

12/11/2019 14:06
Le 11 novembre 2019 peu avant midi, un séisme de magnitude de 5,4 a été enregistré près de Montélimar (Drôme). Qualifié de fort, les vibrations du séisme ont été ressenties de Lyon à Montpellier. La centrale nucléaire de Cruas et les installations du Tricastin (réacteurs, usines et entreposages de déchets) sont à proximité de l’épicentre. Elles ont été conçues sur l’hypothèse d’un niveau de séisme moindre [1], de magnitude 5,2. Selon les exploitants, les premiers contrôles n’ont pas révélés de dégâts. Cependant, les réacteurs qui étaient en fonctionnement à Cruas ont été mis à l’arrêt en fin de journée. Étant donné les valeurs enregistrées, des contrôles complémentaires sont nécessaires. L’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) dit qu’elle surveillera les conditions de redémarrage. Pour le site du Tricastin, un peu plus éloigné, EDF a décidé de poursuivre la production. Pour les usines...

La Loire nucléaire, état des lieux

03/11/2019 17:18
Publié le 01.11.19 - Article de La Rotative À l’occasion du « Parlement de Loire » organisé par le POLAU [1], le Collectif Sortir Du Nucléaire Loire et Vienne, dont notre association fait partie, a dressé un état des lieux des installations nucléaires présentes le long de la Loire et de son bassin versant, et documenté les conséquences environnementales de cette implantation.   La Loire et son bassin versant sont, depuis plus de 40 ans, fortement « nucléarisés », c’est-à-dire qu’ils hébergent, sur leur rives, nombre d’installations nucléaires qui rejettent régulièrement dans les eaux des radionucléides, des métaux lourds, des substances chimiques... que ces rejets soient « autorisés » (sous prétexte de respect de normes dont on ne sait si elles ont relevé d’études à long terme sur l’impact régulier...

Projet HERCULE - Grève des sous-traitants du nucléaire

26/10/2019 23:57
"HERCULE", un projet consistant à scinder EDF en "EDF bleu" et "EDF vert" : les syndicats se mobilisent Ce 19 septembre, des syndicats de travailleurs d'EDF se mettent en grève : pourquoi ? Baptisé "Hercule" le projet de restructuration d'EDF a été dévoilé aux organisations syndicales le 20 juin dernier. Il prévoit la séparation des activités de production (le nucléaire, le transport de l’électricité et les barrages hydroélectriques) et de distribution (EDF Renouvelables, Dalkia, la direction du commerce, les activités d'outre-mer et de la Corse).  Les premières seraient regroupées dans un "EDF bleu", entité détenue à 100% par l’État. Les secondes, "les activités qui ont des revenus garantis, soit les plus juteuses" selon les syndicats, seraient réunies dans un "EDF vert" qui serait introduit en bourse à hauteur de 35% et dans laquelle des investisseurs extérieurs pourraient...

"Le nucléaire c'est fini" - Livre et video - la Parisienne libérée

26/10/2019 23:36
La Parisienne Libérée, bien connue pour ses clips "météo du nucléaire", publie un ouvrage intitulé :  "Le nucléaire c'est fini." On peut visionner un long entretien avec elle en suivant le lien :  lundi.am/Le-nucleaire-c-est-fini Nucléaire : le grand silence par lephénix (son site) dimanche 10 novembre 2019 Le nucléaire peut-il encore être considéré comme une « énergie de transition » crédible ? "La Parisienne Libérée" l’envisage comme un cadavre qui ne peut plus sortir de son cercueil qu’en... s’exportant... « L’atome est loin d’être assuré tous risques » rappelle-t-elle en vigie soucieuse de déchirer le hurlant « silence nucléaire » autour d’une industrie confrontée à une perte généralisée de compétences dont les failles ouvrent un gouffre sous nos pas...   Le terme « nucléaire » est-il encore synonyme de...

Evénements de la seconde quinzaine d'octobre du nucléaire

25/10/2019 14:03
Belleville : Chutes de pression du circuit primaire du réacteur 2 : Quand défaillances matérielles et humaines se cumulent Le 16/10/2019 EDF a l’a considéré comme un simple petit écart de conduite, mais l’Autorité de sûreté nucléaire y accorde plus de gravité : à 2 reprises, la pression du circuit primaire du réacteur 2 de la centrale de Belleville (Centre) est passée sous le seuil imposé. Or, sans pression suffisante, l’eau du circuit primaire s’évapore, le débit baisse, et le refroidissement du réacteur nucléaire n’est plus assuré. À l’origine de l’évènement : un défaut de conception d’une carte électronique couplé à la panne d’un système de commande et au manque de préparation et de connaissances du personnel aux commandes. Lire l'article du réseau SDN Dampierre : Surchauffe du circuit primaire du réacteur 4 Le 19 octobre 2019, la température du circuit primaire...

Projet CIGEO : 500 millions d'euros versés pour accompagner le projet !!

05/10/2019 14:07
Alors que : - le débat public sur la gestion des matières et déchets nucléaires s'est clos à Paris le 25 septembre et que ses conclusions n'ont pas encore été rendues publiques - les 28 et 29 septembre une manifestation (largement restreinte par les consignes préfectorales!) se tenait à Nancy pour s'opposer au projet... A laquelle nous étions 3 de notre association à participer... reporterre.net/A-Nancy-le-second-souffle-de-la-lutte-contre-la-poubelle-nucleaire   Le 4 octobre, la secrétaire d'Etat a signé, à Bure, un projet de développement qui accorde 500 millions d'euros d'argent public pour "accompagner" CIGEO. www.usinenouvelle.com/article/emmanuelle-wargon-signe-le-projet-de-territoire-destine-a-accompagner-la-construction-de-cigeo.N891444 Comment, une fois de plus, se trouver devant le fait accompli qui rend difficile toute "marche arrière" !!! DE  QUI ...

Les EPR en bien mauvaise posture

30/09/2019 14:09
Après les retards et surcoûts de l'EPR finlandais et de celui de Flamanville, c'est le tour du projet d'Hinkley Point en Grande Bretagne ! Pour en savoir plus, lire: reporterre.net/Nouveau-retard-et-surcout-de-plusieurs-milliards-d-euros-pour-les-EPR-de   Du coup, le Ministre de l'Economie n'est pas content ! L'accumulation des déboires lui pose question et il persiste dans sa demande d'audit qui lui sera remis le 31 octobre. “Ce n'est pas les Français qui vont payer ces retards”, affirme Bruno Le Maire voir : france3-regions.francetvinfo.fr/normandie/nord-cotentin/flamanville/epr-ce-n-est-pas-francais-qui-vont-payer-ces-retards-affirme-bruno-maire-1729715.html  

EDF perd en cassation contre le Réseau Sortir du Nucléaire à Chinon

26/09/2019 23:35
Le 24 septembre, après avoir perdu en 1ère instance puis en appel, EDF perd à nouveau en cassation. "Cette décision est d’une grande portée pour l’action en justice des associations, en ce qu’elle vient confirmer que la preuve des contraventions peut être apportée par tout moyen, et pas seulement sur procès-verbal de l’ASN. Elle confirme également que les textes réglementaires sont suffisamment clairs et précis pour être à la base de condamnations pénales et que les exploitants nucléaires sont les mieux placés pour bien en percevoir la portée. Enfin, même si le représentant personne physique est relaxé d’une infraction, cela n’emporte pas nécessairement relaxe de la personne morale pour le compte de laquelle elle agit." Autrement dit, les lettres d'inspections de l'ASN suffisent à condamner EDF sans qu'il y ait forcément eu procès verbal...   En savoir...

FIN du débat public sur les déchets et matières radioactives

26/09/2019 14:20
      25 septembre : Un petit bilan "à chaud" à l'occasion de la dernière réunion publique reporterre.net/Debat-sur-les-dechets-nucleaires-les-citoyens-demandent-l-etude-d-alternatives-a-Cigeo   et le communiqué du Réseau SDN : le débat est fini mais quelles décisions vont suivre? www.sortirdunucleaire.org/Dechets-et-matieres-radioactives-le-debat-public

EDF informe l'ASN de l'existence de défauts de fabrication de certains composants de ces réacteurs!

10/09/2019 23:33
Ce 10 septembre, EDF a informé l'ASN que Framatome a déclaré des anomalies sur un certain nombre d'équipements! Après toutes celles déjà liées à la défaillance des aciers du Creusot !!! D'après "Les Echos", cette nouvelle fait perdre 7% aux actions de l'énergéticien. www.lesechos.fr/industrie-services/energie-environnement/edf-plonge-en-bourse-suite-a-un-nouveau-probleme-dans-ses-centrales-nucleaires-1130372 EDF a mis ces informations sur son site : Caractérisation à date Réacteur Palier Type de matériel Nombre Liste des équipements en service Bugey 3 900MW Générateur de vapeur 3 Blayais 3 900MW Générateur de vapeur 3 Blayais 4 900MW Générateur de...

Abandon du surgénérateur Astrid, prototype de réacteur nucléaire français de quatrième génération

08/09/2019 00:05
À la suite des réacteurs expérimentaux Rapsodie, Phénix (250 MWe) et Superphénix (1 240 MWe), le projet Astrid, prototype de puissance intermédiaire (600 MWe), avait pour objectif de démontrer la possibilité d'un passage au stade industriel de la filière des réacteurs à neutrons rapides au sodium. Ce prototype était porté par le Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA)1 et aurait été construit sur le site nucléaire de Marcoule Après l’abandon du surgénérateur Astrid, la France doit mettre fin aux autres chimères nucléaires ! Communiqué du 5 septembre 2019 du réseau Sortir du nucléaire.org       Ce 29 août, un article du Monde dévoilait que le Commissariat à l’Énergie Atomique était en train d’abandonner le projet de surgénérateur Astrid. Le Réseau “Sortir du nucléaire“ se réjouit de...

Un été riche en dysfonctionnements des centrales nucléaires françaises !

07/09/2019 23:51
6 septembre 2019 France : Bugey : Arrêt automatique du réacteur 2, aucune explication donnée par EDF Dans un communiqué pour le moins laconique, EDF a annoncé le 6 septembre 2019 que le réacteur 2 de la centrale nucléaire du Bugey (Ain) s’est arrêté automatiquement en fin de journée. Aucune explication n’est donnée par l’exploitant sur le problème qui a provoqué cet (...) 30 août 2019 France : Nogent-sur-Seine : Après 4 mois d’arrêt pour visite décennale, le réacteur 1 redémarre avec un circuit essentiel hors service Le système ASG est fondamental : il permet d’évacuer la chaleur du circuit primaire et de refroidir le cœur du réacteur. Et pourtant, personne n’a détecté qu’il ne pouvait pas fonctionner parce qu’une vanne a été laissée en position fermée. 29 août 2019 France : Paluel : Température du...

Agissez avec l’ACRO pour que la France étende à 100 km la distribution d’iode stable

07/09/2019 23:48
Posted on 31 août 2019 Première publication le 9 mars 2019 Alors que la Suisse et la Belgique ont étendu la distribution de comprimés d’iode de 20 à 50 et 100 km, respectivement, depuis la catastrophe de Fukushima, la France s’apprête péniblement à étendre cette distribution de 10 à 20 km. Ce n’est pas suffisant et l’ACRO milite depuis des années pour une extension à 100 km de cette distribution. Nous avons écrit à plusieurs ministres, sans obtenir de réponse. Nous avons besoin de votre aide pour tenter de faire bouger les pouvoirs publics. Lien vers l'article complet et action courrier aux préfets

La sureté des centrales est-elle vraiment au point ?

06/09/2019 16:39
Séisme, risque incendie, tornade, inondations, sécheresse prolongée, température élevée, changement climatique, conséquences d'un accident nucléaire, sont bien au cœur des préoccupations de l'ASN. Dans un document de mai 2018. Elle recommande que les recherches soient approfondies sur ces problématiques. Et cela, plus de 30 ans après le début d'activité des centrales !! Lire le document ci-dessous.   REPUBLIQUE FRANÇAISE Avis n° 2018-AV-0306 de l’Autorité de sûreté nucléaire du 4 mai 2018 relatif à l’identification de sujets de recherche à approfondir dans différents domaines relevant de la sûreté nucléaire et de la radioprotection L’Autorité de sûreté nucléaire, Vu le code de l’environnement, notamment son article L.592-31-1 ; Vu l’arrêté du 7 février 2012 modifié fixant les règles générales relatives aux installations nucléaires de base ; Vu l’avis n° 2012-AV-0147 de...

Armes nucléaires et dérèglement climatique

04/09/2019 23:41
Risques et les conséquences de la prolifération des armes nucléaires sur le dérèglement climatique Paul Quilès, ancien ministre de la défense, président d’Initiatives pour le désarmement nucléaire (IDN) et Bernard Norlain, Général d’armée aérienne (CR), vice-président d’IDN, alertent sur les risques et les conséquences de la prolifération des armes nucléaires sur le dérèglement climatique. Paul Quilès et Bernard Norlain - 02/09/2019. www.la-croix.com La situation mondiale est devenue plus explosive que jamais, en raison de l’accumulation particulièrement préoccupante de facteurs stratégiques, politiques, économiques, technologiques. La liste en est longue. Citons en quelques-uns : l’émergence d’une génération de chefs d’État adeptes d’un pouvoir fort ; la fin du régime de contrôle des armements ; la politique de revanche du leader russe qui se heurte à la volonté d’hégémonie...

Explosion nucléaire du 8 août 2019 en RUSSIE

02/09/2019 15:56
(Moscou) -  Après deux jours de silence, la Russie a reconnu samedi 10 août que l’explosion survenue jeudi, sur une base de tir de missiles dans le Grand Nord, avait un caractère nucléaire, revoyant aussi à la hausse le bilan, désormais d’au moins cinq morts. Lundi 12 août, le New York Times évoquait sept morts. (Source : Les yeux du monde - 1 septembre 2019) Soupçon d'accident nucléaire confirmé Communiqué CRIIRAD du 30/08/2019. L’explosion aurait eu lieu durant une mission de récupération d’un missile à propulsion nucléaire. Les données sur la contamination radioactive de l’air à environ 30 kilomètres du lieu de l’explosion publiées par Rosguidromet le 26 août 2019 montraient, sans conteste, qu’il y avait bien eu des réactions de fission nucléaire, mais pour la CRIIRAD, plusieurs hypothèses étaient envisageables sur la nature de l’engin à l’origine de l’explosion (voir...

La France abandonnerait le projet ASTRID, réacteur de 4ème génération

30/08/2019 23:40
Qu'est-ce  que ça veut dire? Quelle(s) conséquence(s) sur le projet de Piscine d'Entreposage Centralisée à Belleville (ou ailleurs)? Nous apprenons, grâce à un article du journal "Le Monde", l'abandon du projet ASTRID (Advanced Sodium Technological Reactor for Industrial Demonstration). www.lemonde.fr/economie/article/2019/08/29/nucleaire-la-france-abandonne-la-quatrieme-generation-de-reacteurs_5504233_3234.html Ce projet, pour lequel 738 millions d'euros ont déjà été dépensés, devait coûter 5 milliards d'euros. L'idée de ce projet était d'alimenter ce réacteur avec le plutonium (extrêmement dangereux) issu de la spécialité bien française du "retraitement". Il en découlait, entre autres,  la nécessité d'entreposer - en attentant la réalisation de cette chimère- tous les combustibles usés des centrales fonctionnant au Mox (mélange de plutonium et d'uranium). C'était le sens...

La centrale nucléaire russe, prête à larguer les amarres

22/08/2019 16:14
France 24 - 21/08/2019 Qualifié de "Titanic nucléaire" par ses détracteurs, l'Akademik Lomonosov, première centrale nucléaire flottante russe, unique au monde, va entamer, vendredi, son voyage vers la Sibérie orientale pour entrer en fonction avant la fin de l'année. Dans l’imaginaire collectif, depuis la catastrophe de Tchernobyl en 1986, une centrale nucléaire russe a toujours quelque chose d’angoissant. Un sentiment que le succès récent et planétaire de la série "Chernobyl" n’a pas dissipé, alors que la centrale nucléaire flottante russe l’Akademik Lomonossov, une première mondiale, s’apprête à entamer, le 23 août, un voyage de 5 000 kilomètres d’une durée d’un mois et demi. Sa destination finale se situe en Sibérie orientale. Précisément dans la ville de Pevek, une cité de 5 000 âmes dans le district autonome de Tchoukotka, à 350 km au nord du cercle...

Sécheresse et conditions de fonctionnement des centrales le long de la Loire

24/07/2019 23:47
Informations transmises lors de la réunion "inter-CLI" qui rassemblait les CLI de Belleville, Dampierre, St-Laurent et Chinon, le 5 juillet à Meung-sur-Loire Depuis l'étiage "sévère" de 2003, les quatres centrales (mais pas Civaux....) sont contraintes de coordonner leurs rejets en deça d'un certain débit du fleuve ; l'objectif est pour eux de respecter le planning, notamment les doses maximales, tout en maintenant la production. C'est le directeur du laboratoire environnement de la centrale de St Laurent qui est responsable du dispositif de coordination et c'est le débit au pont de Gien qui sert d'étalon - voir: www.vigicrues.gouv.fr/niv3-station.php?CdStationHydro=K418001010&CdEntVigiCru=10&GrdSerie=Q&ZoomInitial=3&CdStationsSecondaires= Quand il passe en dessous de 100m3/seconde, on  entre en  précoordination. Quand le débit passe en deça de 60 m3/s,...

Sécheresse et canicule : des centrales nucléaires en surchauffe

20/07/2019 18:27
Article du réseau sortirdunucleaire.org - 8 juillet 2019. Ces dernières années, les fortes chaleurs se font plus intenses et plus fréquentes, une tendance malheureusement appelée à se confirmer. Or les sécheresses et les canicules viennent accroître les nuisances générées par le fonctionnement habituel des centrales nucléaires. En outre, elles rajoutent des risques supplémentaires pour la sûreté et peuvent imposer l’arrêt des installations. ... Les réacteurs ont besoin d’eau en permanence. Ceux implantés sur des cours d’eau à débit faible sont généralement équipés de tours de refroidissement. Ils prélèvent 2 à 3 m3 d’eau par seconde, dont une partie est ensuite évaporée dans les tours aéroréfrigérantes [2], le reste étant rejeté. ... Certes, passé un certain seuil, des mesures sont mises en œuvre par EDF. Mais celles-ci connaissent aussi leurs limites. Ainsi, pour chaque site, la...

Projet de réacteur EPR nouveau modèle (EPR NM) et son évolution de configuration EPR 2

20/07/2019 16:42
EDF persiste dans la filière EPR* et nous concocte des EPR 2 La consultation du public qui a duré 21 jours (!) s'est terminée le 31 mai.   Sur le site de l'ASN, Publié le 16/07/2019 (!) Voir la ou les décisions de l'ASN adoptées à l'issue de cette consultation du public : Avis de l'ASN n° 2019-AV-0329 de l’ASN du 16 juillet 2019 relatif au dossier d’options de sûreté présenté par EDF pour le projet de réacteur EPR nouveau modèle (EPR NM) et à son évolution de configuration EPR 2. Consulter l’avis du Groupe permanent d’experts pour les réacteurs Consulter le guide n° 22 de l’ASN relatif à la conception des réacteurs à eau sous pression Le projet de décision de l'ASN : Le projet avis ASN EPR NM   Consulter le dossier d’options de sûreté du projet de réacteur EPR NM Introduction_Dossier d'options de sûreté EPR...

Bruno Le Maire demande un audit sur la filère EPR

08/07/2019 14:32
Le ministre de l'Economie et des finances estime que les incidents à répétition rencontrés par le chantier de l'EPR d'EDF à Flamanville ne sont pas acceptables. Le ministre de l'Economie Bruno Le Maire a indiqué, vendredi 5 juillet, avoir demandé un audit sur la filière EPR après les déboires à répétition rencontrés par le chantier de l'EPR d'EDF à Flamanville (Manche), disant vouloir "la transparence" sur ce sujet. "Je crois que ces incidents à répétition ne sont pas acceptables, ils ne sont pas compréhensibles. Ils ne sont pas acceptables de la part d'une filière nucléaire qui est un fleuron français", a déclaré M. Le Maire, interrogé sur BFMTV en marge des rencontres économiques d'Aix-en-Provence. "Moi je souhaite savoir ce qui s'est passé. Je souhaite savoir pourquoi on a retenu cette technologie EPR, pourquoi on rencontre tellement de difficultés,...

EPR de Flamanville : un vrai feuilleton !

02/07/2019 19:30
Bernard Laponche, physicien nucléaire questionné sur "Notre avenir nucléaire?" Stéphane Dépinoy : l'éco, reçoit Bernard Laponche, physicien nucléaire et ancien membre du Commissariat à l'énergie atomique. Suite au feuilleton de l'EPR de Flamanville, quelles sont les perspectives d'avenir ? Voir la vidéo Autre article du 24 06 2019 sur les soudures

Golfech : Arrêt automatique du réacteur 1 à cause d’un problème d’alimentation en eau

28/06/2019 19:37
26 juin 2019 - www.sortirdunucleaire.org Série noire à Golfech (Tarn-et-Garonne). Après une fuite d’acide sulfurique le 19 juin 2019*, un problème d’alimentation en eau des générateurs de vapeur a engendré l’arrêt automatique du réacteur 1. Celui-ci venait pourtant tout juste de redémarrer : EDF avait décidé de l’arrêter le 22 juin en raison d’une surproduction d’électricité**. Redémarré le 24 juin, il fonctionnera moins de 48 heures avant l’enclenchement de la procédure de sûreté (un arrêt automatique se déclenche lors d’une situation anormale). Lire l'article complet

Démantèlement nucléaire : la stratégie du CEA est fragile aux yeux de l'ASN

28/06/2019 15:25
Démantèlement nucléaire : l'ASN souligne les fragilités de la stratégie du CEA Extrait article Actu Environnement de Philippe Collet, journaliste et rédacteur spécialisé L'Autorité de sureté doute que les moyens du CEA soient à la hauteur de sa stratégie de démantèlement. De plus, l'absence de perspective sur les réacteurs de quatrième génération pourrait imposer de requalifier des matières radioactives en déchets. Démantèlement des installations du CEA Deux programmes de grande ampleur à Marcoule (Gard) et  Fontenay-aux-Roses (Hauts-de-Seine), des installations nucléaire civile et militaire. Après examen pour les 15 prochaines années, certaines matières jugées valorisables par le CEA, pourraient rapidement être considérées comme des déchets faute de perspective d'utilisation réaliste. Les deux autorités "ont donc fait plusieurs demandes au CEA visant à limiter ces...

Huit soudures à refaire sur l'EPR : encore 2 ans de retard

24/06/2019 14:33
www.lemonde.fr/economie - 20 juin 2019 La décision de l’Autorité de sûreté nucléaire, qui demande à EDF de reprendre huit soudures, remet en question la stratégie de tout le secteur. C’était la prise de parole que toute la filière nucléaire attendait avec appréhension : jeudi 20 juin, l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a confirmé qu’EDF devra reprendre huit soudures sur l’EPR de Flamanville (Manche). Une décision qui devrait accentuer le retard de ce chantier devenu le symbole des difficultés de la filière nucléaire française. La construction du réacteur de troisième génération, commencée en 2007, devait être initialement terminée en 2012 et coûter autour de 3,5 milliards d’euros. Avec ce nouveau revers, l’EPR ne devrait pas entrer en service avant, au mieux, la fin de l’année 2022, et le coût devrait dépasser les 11 milliards d’euros. Même si EDF pense...

100 millions d'euros : le coût de tentative de ravalement de la centrale de Belleville afin de la prolonger de 10 ans... est-ce le meilleur choix ?

26/05/2019 13:37
L'opération de "ravalement" de la centrale de Belleville-sur-Loire, "appelée "Grand Carénage" est en cours . Elle devrait coûter 100 millions d'euros (si tout va bien !), pour permettre d'en prolonger la vie de 10 ans. Rappelons que le grand carénage ne permet de remplacer ni les cuves, ni les enceintes de confinement... trop radioactives. Et que l'enceinte de confinement du réacteur 1 est "fuyarde" depuis le début à cause de la mauvaise qualité initiale du béton. Belleville toujours sous surveillance renforcée par l'ASN La 3ème visite décennale commence, réalisée par l'Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN), qui a d'ailleurs prolongé le 17 avril dernier la mise en surveillance renforcée de la centrale !! 100 millions qui ne garantissent aucunement une sûreté absolue et ne font que repousser l'échéance -inéluctable- d'un autre mode de production et de consommation de l'énergie si on veut...

Rapport annuel 2018 de l'ASN : État de la sûreté et de la radioprotection en France en 2018

18/05/2019 23:26
Chapitre : Les appréciations de l’ASN par exploitant et par domaine d’activité Rapport sur le CNPE de Bellevile sur Loire Rapport sur le CNPE de Dampierre en Burly Inspection du travail dans les centrales nucléaires de la région Centre‑Val de Loire Des inspections spécifiques ont pu être menées au sein des quatre centrales nucléaires de la région Centre‑Val de Loire sur la thématique de l’incendie ainsi que l’évacuation et la mise en sécurité du personnel en cas d’incidents ou accidents. Ces inspections ont notamment permis de contrôler le respect des obligations liées à l’utilisation des lieux de travail au titre du risque incendie. L’incendie reste un sujet préoccupant et d’actualité permanente dans les centrales nucléaires, pour lequel l’ASN attend des améliorations significatives.   Chapitre "Les activités nucléaires : rayonnements ionisants et risques pour la...

L'endettement d'EDF-SA rend difficile les investissements auxquels doit faire face la filière

07/05/2019 23:23
D'après:  www.abcbourse.com/marches/edf-restera-un-groupe-integre-meme-en-cas-de-reorganisation-assure-le-pdg_469358_EDFp.aspx "L'Etat, qui est actionnaire à près de 84% d'EDF, a demandé l'an dernier à la direction de l'entreprise de proposer une éventuelle réorganisation, avec une nouvelle structure qui pourrait, par exemple, comporter une maison mère publique, conservant le nucléaire, et une ou des filiales éventuellement cotées en Bourse. Ce projet de réorganisation, baptisé "Hercule", a soulevé l'inquiétude de syndicats et de certains élus, qui s'inquiètent d'un potentiel démantèlement de l'entreprise. "Notre souci, c'est que nous avons une dette d'ores et déjà importante, alors que nous avons devant nous aujourd'hui et demain un niveau d'investissements qui n'est pas compatible avec notre niveau de dette", a expliqué M. Lévy devant les sénateurs. La dette d'EDF atteint en...

Catastrophe de Tchernobyl : «Nous devons demander à en savoir plus»

26/04/2019 09:53
Par Coralie Schaub — 26 avril 2019 - https://www.liberation.fr/planete/2019/04/26/catastrophe-de-tchernobyl-nous-devons-demander-a-en-savoir-plus_1723340   33 ans après l'accident nucléaire, l'historienne américaine Kate Brown publie un livre dans lequel elle montre que les conséquences de l'explosion restent encore largement méconnues, accusant les autorités soviétiques et internationales d'avoir sciemment minimisé les dégâts. Le 26 avril 1986 survenait la plus grosse catastrophe nucléaire du XXe siècle à Tchernobyl, en Ukraine. C’était il y a 33 ans. Mais les conséquences réelles du désastre restent largement méconnues et sous-estimées. C’est ce qu’expose l’historienne américaine Kate Brown, professeure au Massachusetts Institute of Technology (MIT), dans un ouvrage qui vient de paraître aux Etats-Unis et au Royaume-Uni (Manual for...

FUKUSHIMA : voyage dans une zone interdite qui ne l’est plus

26/03/2019 23:03
... "En mars 2019, les autorités annoncent que 80% des déchets stockés dans des millions de sacs plastiques entreposés un peu partout dans le département sont estimés à moins de 8000Bq/kg et seront donc de nouveau éparpillés sur le territoir"[5].   "Huit ans après le désastre, alors que l’AIEA ordonne au gouvernement japonais de déverser les réservoirs d’eau contaminée stockés autour de la centrale dans l’océan, le gouvernement japonais annonce la réouverture de la quasi totalité de la zone d’évacuation[6].   8 avril 2019 https://japosphere.blogs.liberation.fr/2019/04/08/fukushima-en-attendant-la-prochaine-catastrophe-nucleaire-tout-doit-disparaitre-voyage-dans-une-zone-interdite-qui-ne-lest-plus/     Quelque 400 habitants vivaient dans la zone avant l'accident de mars 2011. ...."Dans le cadre d'une politique de reconstruction et de retour des...

Plus qu'une semaine pour la Mobilisation pour l’abrogation du traité Euratom

01/03/2019 20:18
                Grâce à votre action efficace, nous avons enregistré 9.400 signatures en ligne et plus de 600 signatures sous forme papier, soit au total plus de 10.000 contributions !    Il nous reste une semaine pour faire encore croitre nos chiffres ! S'il vous le voulez bien, merci de nous aider encore un peu sur cette mobilisation ! Nous vous rappellons que vous pouvez consulter le dossier "Campagne pour l'abrogation d'Euratom" sur  notre site, dans lequel vous trouverez : la carte des conférences, les liens vers les vidéos youtube en français, anglais et allemand de la conférence de presse de Strasbourg du 16 janvier en compagnie de Michèle Rivasi, l'analyse de la juriste Dörte Fouquet sur les voies possibles de réforme d'Euratom, (Dörte Fouquet nous a accompagné lors de la conférence...

Problème de vibration dans le réacteur nucléaire finlandais d'Areva

24/02/2019 20:02
"Les vibrations d'une partie du pressuriseur, un composante du circuit primaire du réacteur, dépassent les limites de sécurité." 22/02/2019 - Usinenouvelle Un problème de vibration a été détecté dans un réacteur EPR de troisième génération construit par Areva en Finlande. Le régulateur nucléaire finlandais, qui doit accorder son permis d'exploitation, a identifié des dépassements des limites de sécurité au niveau des vibrations d'une partie du pressuriseur. Retardé à plusieurs reprises, le chantier de réacteur EPR d'Olkiluoto 3 a fait l'objet d'un litige puis d'un accord entre Areva et Teollisuuden Voima Oyj (TVO). Le régulateur nucléaire finlandais a identifié un problème à Olkiluoto 3, un réacteur EPR de troisième génération de 1,6 gigawatts construit par Areva, qui s'appelle aujourd'hui Orano, et ce problème doit être réglé avant que l'unité ne reçoive un permis...

Tricastin : un combustible bloqué dans le réacteur n°2 qui menaçait de tomber !

22/02/2019 11:27
le 18/02/2019 - Huit heures pour décrocher le combustible à la centrale nucléaire du Tricastin ! Plus de deux semaines après l’accident du 3 février à la centrale EDF du Tricastin, une équipe de douze personnes est intervenue, dimanche 17 février. Elle a décroché un combustible qui était resté bloqué dans le réacteur n°2 du Tricastin et menaçait de tomber. Pour se préparer à l’intervention, l’équipe s’était formée au Centre d’expérimentation et de validation des techniques d’intervention sur chaudières nucléaires à eau pressurisée de Chalon-sur-Saône. Un nouvel outil a été utilisé pour cette manœuvre, afin d’enserrer le combustible pour éviter un risque de chute. Cet outil avait été mis en point après trois accidents similaires à la centrale EDF du Tricastin, en 2008 et 2009. Dimanche 17 février, l’équipe est restée huit heures sur place. Le combustible, qui était plongé sous neuf...

Développement du nucléaire : Jean-Bernard Lévy reconduit à la tête d’EDF

15/02/2019 10:58
14 février 2019. Le Monde.   Extraits : "Le PDG du premier électricien européen aura notamment pour mission d’assurer le développement du nucléaire en France. ...l’accélération de la concurrence sur le marché de l’électricité en France, qui fait perdre environ 100 000 clients par mois à EDF... ...fermeture des 2 dernières centrales à charbon et des 2 dernières centrales à charbon d’EDF avant 2022 ...plan solaire pour développer les renouvelables en France et affronter la probable mise en concurrence de certains barrages hydroélectriques ...EDF espère signer avec l'INDE début 2020 pour six réacteurs ...présenter pour la mi-2021 un projet crédible pour la construction de nouveaux réacteurs en France et préparer une évolution de l’organisation d’EDF pour assurer la pérennité du...

En secret, la France et l’Inde veulent construire la plus grande centrale nucléaire du monde !!

10/02/2019 13:28
8 février 2019 / Réseau Sortir du nucléaire, DiaNuke.org et Jan Hakka Seva Samiti Lire l'article

Pétition contre EURATOM et dernières conférences

08/02/2019 19:49
7409 signatures ce jour. https://abrogationeuratom.wesign.it/fr - CRIIRAD et REACTION EN CHAINE. Pour en finir avec un régime d’exception, qui freine le développement des énergies renouvelables  13 Décembre 2018  A Mr le Président de la République Française, La Communauté Européenne de l’Energie Atomique, dite EURATOM, a été instituée par un traité signé en 1957 par les six pays membres de la Communauté Européenne du Charbon et de l’Acier (CECA). Fixée à l’article 1, sa mission est très claire : promouvoir le développement de l’industrie nucléaire en Europe. La CECA a été dissoute en 2002 et intégrée à la Communauté Européenne mais, 60 après sa création, le traité EURATOM continue d'exister en dehors de l'Union Européenne. Maintenir un tel passe-droit au profit de l’énergie nucléaire est  aussi anachronique qu’anormal. Alors qu’EURATOM est chargé...

Un point sur l'EPR de Flamanville

02/02/2019 13:37
EPR de Flamanville: 500 personnes pour refaire des soudures le 01/03/2019 - Le Figaro Près de 500 personnes vont "intervenir pour reprendre une vingtaine de soudures" non conformes sur le chantier du réacteur nucléaire EPR de Flamanville (Manche)...Cette équipe s'ajoutera à l'effectif du chantier (3.800 personnes actuellement)....L'opération aura lieu après nos "essais à chaud", qui ont débuté le 22 février et doivent durer jusqu'à l'automne La Normandie officiellement candidate pour la construction de deux nouveaux EPR à Penly ! 28 02 2019 - En marge du salon Nucléopolis, à Caen, Hervé Morin, président de la Région Normandie, a officiellement transmis une candidature à Jean-Bernard Levy, PDG d'EDF.   Rien ne va plus dans les tuyaux de l'EPR de Flamanville Des soudures dont la rupture doit impérativement être exclue Un taux record de défauts passés totalement inaperçus Les...
Objets: 1 - 50 Sur 230
1 | 2 | 3 | 4 | 5 >>

Fessenheim 26 avril 2015