Plainte contre EDF et la centrale de Belleville-sur-Loire pour 34 infractions en 2014

17/02/2015 21:38

Place Séraucourt, le réseau Sortir du nucléaire et l’association Sortir du nucléaire Berry-Puisaye se sont rassemblés afin de défiler dans les rues de Bourges, le jour de la remise de la plainte contre EDFau palais de justice de Bourges, avec un arrêt à la préfecture du Cher.

Cette plainte exige « la condamnation de l’exploitant de la centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire pour trente-quatre infractions constatées par l’Autorité de sûreté nucléaire en 2014 ». Le rapport révèle que les performances du site en matière de prévention des pollutions « ne sont pas satisfaisantes ».

Parmi les dysfonctionnements rappelés par le réseau, « des infractions au droit du travail, de l’équipement à risques et des matières dangereuses mal stockées, l’absence de précautions pour prévenir les rejets dans la nature, et des méthodes de mesure biaisées. »

Pour Sortir du nucléaire, « les faits soulignés sont grave et comportent un risque réel pour les riverains, les travailleurs et l’environnement ». C’est la première fois que le réseau dépose plainte pour autant d'infractions. Et de rappeler qu’en 2013, l’Autorité de sûreté nucléaire avait déjà remarqué que la centrale avait des efforts à faire.

Un plan d’actions avec échéancier aurait été mis en place, suite à une lettre envoyée après l’inspection par l’autorité de sûreté nucléaire.

La centrale de Belleville aura bientôt trente ans et atteindra alors théoriquement son âge limite de fonctionnement.

En savoir plus : article du réseau Sortir du nucléiare