TCHERNOBYL 29 ans après, la radioactivité dans les Alpes jusqu'à 100 fois supérieure au niveau naturel de rayonnement

05/08/2015 22:54

Suite à la publication, le 31 juillet 2015, du communiqué de presse de la CRIIRAD : France / impact de TCHERNOBYL 29 ans après, dans les Alpes, certains sols sont toujours des « déchets radioactifs », et compte tenu des questions posées par les media et les citoyens, le dossier a été complété mis en ligne sur le site à l’adresse :

http://www.criirad.org/tchernobyl/sols-alpins.html

Une vidéo des mesures effectuées dans le Mercantour le 6 juillet 2015. Ce document permet de mieux appréhender le caractère très hétérogène de la contamination des sols avec de fortes variations sur quelques mètres.

Une carte des points d’accumulation dans les Alpes à partir de mesures réalisées entre 1996 et 1997 par la CRIIRAD. Ce document permet de comprendre que ce phénomène de « points d’accumulation en césium 137 dans les sols » concerne de vastes secteurs de l’Arc Alpin et pas seulement le Mercantour.

La fiche publiée par la CRIIRAD en avril 1997 qui fait état de la contamination des sols du Mercantour et des Ecrins, et traite de la contamination des champignons dans le Mercantour.

La fiche publiée en novembre 1997 qui dressait un bilan de la contamination en césium 137 des champignons sur le territoire français.

Suite au communiqué CRIIRAD, de nombreux articles ont été publiés dans la presse ces derniers jours (plus de 40) et nous avons dû demander dans certains cas des rectificatifs lorsque nos propos n’étaient pas retranscrits correctement.

La chaîne d’information BFMTV a traité le sujet le 31 juillet 2015 :  http://www.bfmtv.com/mediaplayer/video/les-alpes-encore-contaminees-par-le-nuage-de-tchernobyl-598162.html

Deux reportages ont été diffusés sur France 3 Côte d’Azur le 4 août 2015 au 12-13 et au 19-20 : www.france3cotedazur.fr . Le second reportage, plus complet est accessible sur : https://www.youtube.com/watch?v=sM8c5F8XjkU